Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

M O U L T – OPÉRATIONS POÉTIQUES, POLITIQUES ET LUXURIEUSES

1 février - 2 février

prix libre
M O U L T – OPÉRATIONS POÉTIQUES, POLITIQUES ET LUXURIEUSES
Fanzines, lectures, performances, discussions, projections, ateliers, imprimés, radios
Samedi 01 – dimanche 02 février 2020
au Théâtre de l’Elysée
14 rue Basse Combalot, Lyon 7e (Métro D/Tram 1 arrêt Guillotière)
Entrée prix libre (conseillé ± 5 €)
Bar et cantine sur place
Avec
Cristal qui Songe / Marc Perrin / RADIO ZIZIGAGA / Noémi Lefebvre / Nathalie Quintane / Radio Canut / Kenny Ozier-Lafontaine / Johnny Winston / Élise Bonnard / Marguerin Le Louvier / Elodie Petit / RER Q / Manufacture Errata / MUFF / Nico Poisson / Le Double Monocle à Ressort / Les Timides / Fabienne Swialty / Carole Bijou / Antoine Boute / N’A QU’1 ŒIL / Éric Pesty Éditeur / 8 CLOS / Silo / Anne Kawala / Violences / Stephen Loye
Il paraît que des choses se déclarent et qu’on n’a pas les mots, alors c’est parti.
Certain·es d’entre nous ont édité des poèmes, des bouts de phrases, d’autres n’ont pas commencé, s’y jettent. Pas encore, toujours et déjà : on continue.
Nous souhaitons lors d’un week-end réunir ces paroles qui fricotent, parfois dans les marges d’un fanzine, d’une auto-édition, d’un bout de papier, parfois susurrées sous le manteau ou dans nos livres préférés. Il y en a moult : nous voulons les faire dialoguer. Nous cherchons quelque part : nous explorons des sentiments, des rencontres, des objets vivants.
Nous voulons interroger la matière du langage et de la diffusion, rechercher des mots et des dispositifs qui disent : les métamorphoses, les luttes, ce qui nous préoccupe, nous fait rêver, et plus encore.
// TOUT LE WEEK-END
★ Exposition de fanzines
Espace de lecture et consultation de la collection reçue suite à notre appel à fanzines et autres micro-éditions.
Tables de vente des fanzines et sélection de livres des invité·e·s, en collaboration avec la librairie Terre des Livres.
★ Radio Zizigaga
Studio de poche et station mobile de narrowcasting (micro-FM). Installation mi-lieux. Caisse de résonance pour concerts, rues, soirées, festivals, piquets de grèves… Duplex-concerts, micros libres, chroniques intempestives, animation discomobile, jeux radiophoniques, distro, infokiosque, ateliers de fabrication d’émetteurs.
Antenne temporaire, brouillage brouillon, radio translocale.
★ Atelier Post Poétique avec le Double Monocle à Ressort
Poésie collaborative
De quoi coller tranquille
Ta grammaire
Alternative
Colore les murs
Post-it tes mots
Interprète-les
Qu’ils deviennent musicaux
L’association Double Monocle à Ressort propose un dispositif de création interactive, textuelle et sonore. Atelier en libre-accès, samedi (15h – 19h) et dimanche (14h – 18h).
★ Fanzine Furious
Atelier de fabrication de fanzines, par Noir de Carbone et Manufacture Errata.
Venez avec l’envie de faire votre propre micro-édition, tout à la main et à la photocopieuse ! Venez aussi avec vos textes et images pour enfin les assembler ! Si vous êtes du style à cueillir les fleurs du jour et que vous venez les mains dans les poches ne vous inquiétez pas, nos outils de créations sauront guider vos doigts !
Atelier en accès libre, samedi et dimanche de 14h à 19h.
★ « Ce jour où j’ai décidé de ne plus me taire, la télé était allumée »
Une sélection de vidéos, d’images d’archives, pour faire résonner les cœurs, à coups de bombes poétiques.
De Michèle Lalonde à Pat Parker, de la nuit de la poésie à Montréal au concert punk, des visages des voix des mots qui se soulèvent pour porter une cause, tracer une existence, faire acte ou dire simplement « on est là ».
Sélection et montage par Sophie Lecluse (Moult), avec l’aide de Lisa Cocrelle
// SAMEDI 1er FÉVRIER (13h30 – minuit)
★ 11h-13h : Atelier d’écriture Cristal qui songe, avec Marguerin Le Louvier et Elise Bonnard.
Je la regarde. Elle ne dit rien. Pas un bip, pas une lumière qui clignote.
Elle a tout avalé et elle fait comme si de rien n’était. Elle a cloné, irradié le support. Je ne sais pas ce qui se passe à l’intérieur. Comment ça bouge dedans ? Est-ce que ça bouge ? Est-ce que c’est vivant ? Elle a l’air morte. J’ai tout cassé. Je l’ai vidé. Merde. Plus de papier. Y’a plus de papier, t’as racheté du papier ? Dans quel sens l’insérer ? Le format, quel format ? Plutôt recto ou verso ?
Cristal qui songe a de sérieux problèmes de reproduction. Rendez-vous à la photocopieuse, samedi de 11h à 13h, pour un atelier d’écriture à tirage illimité.
Sur inscription préalable (12 places) : cristalquisonge@protonmail.com.
★ 11h-13h : Atelier fabrication de micro-émetteur FM : ANTI-BROADCAST
L’Atelier Tazarine, succursale industrielle de la radio ZIZIGAGA, propose une session bricolage électronique accessible à tou·te·s, autour de la fabrication de mini-émetteurs FM de poche, inspirés par le travail de Tetsuo Kogawa. Au sortir de l’atelier, chacun·e pourra devenir un·e « narrowcaster » tout-terrain et brouiller l’onde à sa guise. « Et les ondes, elles sont à qui ?! »
Atelier documenté et accompagné de digressions autour de l’histoire des ondes et de la libération de la parole, ainsi que des possibilités d’emploi des radios pirates pour aujourd’hui et demain.
Pour 6 à 8 personnes. Matériel fourni.
Inscription par mail : radiozizigaga@riseup.net
★ 13h30 : Ouverture
★ 14h : Restitution de l’atelier d’écriture Cristal qui songe et lectures de membres du collectif.
★ 15h-17h : Plateau Radio Canut en direct du théâtre de l’Élysée
J’ai passé du Johnny sur Radio Canut, et vous vous faites quoi pour la lutte ?
Johnny Winston
Émission spéciale en direct produite et animée par Carole Bijou et Adrien Papin. Technique assurée par Matt. Entretiens avec les invité·e·s, lectures, musiques.
À écouter : 102.2 fm / www.radiocanut.org
★ 15h30 : Marc Perrin
Car les Fées Spinoza sont les enfants mâles et femelles et tutti, camarades en apprentissages à l’école des amours réelles, virgule
(…)
Comment
Depuis les réalités sensibles, sentimentales, sexuelles, affectives
Comment briser la roue close des répétitions
Nourricières
Protectrices
Dominâtres
Le patriarcat
N’est pas mort
Les Fées Spinoza, Chantier en cours, 2020
Lecture et discussions.
★ 17h : Discussion collective « Poétique politique »
Accompagnée de Noémi Lefebvre, Élodie Petit et Nathalie Quintane.
Les oiseaux avaient recommencé leur musique à la con mais je me foutais bien qu’ils fussent musiciens ou qu’ils représentassent un renouveau charmant ou qu’ils dussent jouer comme chaque année les figurants volants de la beauté du ciel ou des arts libéraux ou ceci ou cela, non, ce qui me semblait favorable à une poésie, c’est qu’ils affirmaient leurs points de vue d’oiseaux en partageant des idées indépendantes et inutilisables. Et les mouvements sociaux s’annonçaient plutôt bien.
Noémi Lefebvre, Poétique de l’emploi, 2018
Voyons ainsi comment réamorcer la littérature et rendre poétiquement indissociables excitation sensible et excitation politique.
Nathalie Quintane, Ultra-Proust, 2017
Que chacune rie à outrance et que les trous du cul soient dilatés.
Elodie Petit, Fiévreuse plébéienne, 2019
Langue qui fouille, mute, détourne : excitation littéraire, créatrice, politique, sexuelle — faire de l’action et prendre part avec les mots et les mains, dans le livre et au-delà.
Discussion appuyée par les invitées et des lectures de textes.
★ 19h30 : Kenny Ozier-Lafontaine
si j’étais le diable j’allumerais des radios
au beau milieu de la nuit
quand tu serais déjà endormi
volume max
et je t’enverrais des signaux brouillés
des : frrrssshhhh …. frrrssshhhh ….. frrrssshhhh ….. croustillants
de la grosse friture satanique
le genre tu vois
qui sépare sur les ondes
les voix d’homme du chant des mouches
des prières quoi …
tu comprends ?
Si j’étais le diable, 2018
Lecture-performance.
★ 20h : Repas
★ 21h : Élise Bonnard, Marguerin Le Louvier et Johnny Winston
On retient toujours le plus puissant en soi.
On retient le feu.
On ferme.
On n’ouvre jamais grand.
Élise Bonnard, 2019
Un homme qui tête un autre homme, tu sais qu’on fait ça ? Tu savais ? Qu’on se donne tout comme ça, qu’on se montre notre amour à s’allaiter pour de faux, à se donner à boire nos seins poilus d’animaux.
Marguerin Le Louvier, My Love, Poésie pour se dépenser physiquement, 2018
j’ai deux sujets de conversation : la fin du monde et mon ex.
Johnny Winston, 2019
Performance poétique accompagnée par la musique brûlante de CandICE
★ 22h : RER Q
Wendy Delorme, Claire Finch, Élodie Petit, Etaïnn Zwer
RER Q est un réseau d’autriX allié.e.s autour de textes / manifestes queer / crus / cul,
RER Q écrit lit performe ce qui n’est que trop rarement visible,
RER Q explose le genre triste et la syntaxe molle, la police des corps identifiés identifiables et la littérature officielle,
RER Q serpente entre les mots d’individu.e.s qui racontent leurs perturbations non linéaires dans le genre et la sexualité
RER Q est substance désir poésie suspecte flemme tantrique interstices nuques moites expérimentations sales paysages gouines images clandestines tunnels d’amour fantasmes profonds comme des arbres,
RER Q est le voyage néon sans fard sans fin vers ta sexe ta corps ta bouche d’infini.e,
RER Q est sauvage, multiple et uni.e
Textes. Performances. Collectif, rage et tendresse.
★ 23h : Carte blanche cinéma du MUFF : Corps, paysages & Mythologies composites
Marseille Undergound Film & Music Festival
Le film expérimental peut s’observer comme étant au cinéma ce que la poésie est à la littérature : essais de grammaires inédites et funambulaires, tentatives d’écritures alternatives, déambulations de formes narratives plurielles et éclatées en non-narrations, évocations oniriques et autres visions surréalistes… (…)
Danses macabres, amours non-conformistes, chairs en mutation et évocations de terres imaginaires ou lointaines, il y aura là des films qui parlent – avec des mots, des sons, des images – et d’autres non, il y aura des corps qui expérimentent, des paysages et des langages hybrides, des vies romantiques, des vies violentes, des mythologies composites, en dé/formation, des voix et de la musique pour raconter les/nos histoires différemment.
Projection de courts-métrages expérimentaux, avec une performance en direct de Marguerin Le Louvier et Nico Poisson.
// DIMANCHE 2 FÉVRIER (11h – 23h)
★ 11h : Ouverture
★ 12h : Repas
★ 13h : Les Timides
.3.
la timidité n’est pas une pathologie
elle n’est pas à guérir elle est précieuse
précieuse car elle est un affaiblissement de la norme
.4.
ça parle trop
les timides n’ont rien à rajouter
le silence est notre réponse vitale
Manifeste Timide Rouge
Lectures collectives.
★ 14h : Antoine Boute
Il explique à ses stagiaires qu’il faut qu’ils se connectent la respiration à celle des joggeurs du tunnel, comme d’ailleurs aussi à l’essence brûlée des bagnoles et à l’expansion de l’univers. Il leur dit : VENEZ, SAUTEZ DE VOS BAGNOLES DANS LES RONCES BORDANT L’AUTOROUTE, CONSTITUEZ-VOUS UN CORPS SEXY-PUNK-TRASH-BIO-HARDCORE, ainsi qu’un mental du même acabit, oui, une dégaine mentale du même acabit et, dans la dégaine mentale du même acabit, tâchez de bien vous concentrer sur le vide cosmique noir oui, dark sombre soupe originel de l’expansion de l’univers
Joggeurs Senghor, retranscription, 2017
Lecture d’une opération bio-hardcore.
★ 14h-17h : Atelier d’écriture accompagné de Fabienne Swiatly et Carole Bijou
Tout est prévu à l’avance. Tout est déjà tapé sur le clavier. Tu lis : creuser les voies numériques. Explorer. Rencontrer les langages internet. Copier. Coller. Sous tes doigts, un ordinateur des années 90 2000 2020. Un X4598C+. Modèle incomparable. Tu le sens frémir. De lui, de toi, de vous. Décalquer. Découper. Reformer. Les mots sur nos écrans.
Faire littérature avec la littérature numérique. Une invitation à écrire à partir de l’association de deux mots et de leurs entrées sur un moteur de recherche.
S’approprier ce qui est écrit pour le transformer en un autre écrit.
L’atelier nécessitera d’être connecté à son ordinateur, son téléphone ou sa tablette.
Vous utiliserez votre propre matériel et choisirez d’écrire sur papier ou clavier.
Sur inscription préalable (12 places) : moult.fricotage@protonmail.com.
★ 15h : Discussion ouverte « Faire poésie »
Avec Grégoire Sourice (8 clos), Éric Pesty Éditeur, Luna Beretta (Violences), Carole Lataste et Alexandre Giraud (N’A Qu’1 Œil), Théo Revelen Bernard (Silo), Christophe Siébert.
La poésie est un chien et son chat est la prose.
Adrien Bardi Bienenstock, Le jeu du chat & du chien, 8 clos, 2019
Un livre, pour un auteur est un morceau de vie. Et il ne sera plus le même après. C’est un événement important.
Éric Pesty, « La tête et les mains », Le matricule des anges, n°161, 2015
Le fanzine Violences et les auteurs qui le composent font partie de ces choses qui maintiennent ma foi en une littérature qui n’est pas celle qu’on vous montre chez Ruquier ; une littérature vivante, méchante, qui s’avance vers le lecteur babines retroussées et l’œil qui brille.
Christophe Siébert, 2018
Publier / (se) Manifester / Diffuser / Faire Suivre
Site internet de N’A Qu’1 Œil, 2020
FAIRE UN OBJET QUI SOIT LA FIGURE D’UN TEMPS / LE RECUEIL FRAGILE D’UNE ÉPOQUE AVEC DES TROUS
Vahan Soghomonian, Poésie Souterraine, avec Matthieu Reynaud, Éditions Silo, 2017
Discussion ouverte autour d’expérimentations et de pratiques multiples, de l’(auto)-édition à l’art performatif, de la fabrique à son dévoilement.
★ 17h : Anne Kawala
et ici
Ici il y a le promontoire
Le plongeoir la surrection arc-en-ciel sur laquelle vient ici s’asseoir tout au sommet Cristal Black
Ici vient s’asseoir Cristal Black pour ici
Au sommet de la surrection arc-en-ciel consulter ses emails
Ici est assise Cristal Black
Ici consulte ses emails au sommet de la surrection arc-en-ciel
Et ici est ouvert un courrier électronique
Un courrier électronique est ouvert par Cristal Black
Cristal Black reçoit ici un courrier électronique de la notaire de sa grand-mère
La surrection arc-en-ciel, 2019
Un épisode de Cristal Black : performance suivie d’une discussion.
★ 18h : Violences
Luna Beretta, Christophe Siébert, Henri Clerc, Astrid Toulon, François Fournet, Tina Hype, Yoann Sarrat, Popier Popol, et S.H.I.T. à la musique.
Tu te demandes si, quand le sang aura séché, on remarquera les impacts des balles et les traces d’ongles des fusillés ; peut-être ne pensera-t-on qu’à un problème d’érosion.
Luna Beretta, Cara el Sol, dans Violences #8, 2018
Enlever la honte,
comme un vêtement.
Et la disposer sur une chaise.
Astrid Toulon, Pour que plus rien ne reste, dans Violences #8, 2018
Lectures collectives.
★ 19h : Repas
★ 20h : Je suis sur terre, film de Stephen Loye
France / 2019 / Couleur / 84’ / Pages & Images Productions (Youssef Charifi)
Singulière vie de poète que celle de Charles Pennequin : sa poésie, qui fait vers de toutes choses, il la lit partout, pour tous, des théâtres de l’élite culturelle aux cantines des travailleurs. Jeune cinéaste admirateur de son œuvre et de sa généreuse démarche, Stephen Loye quitte sa province et l’accompagne pour une truculente virée sur les routes de France. Comme l’art et la vie de Pennequin traversent les murs qui séparent les classes sociales, Je suis sur terre rêve et arpente un terrain de jeu qui abolirait toute opposition entre la culture populaire et l’exigence d’une expérimentation contemporaine de la poésie.
Cyril Neyrat
Projection et discussion avec le réalisateur.

Details

Start:
1 février
End:
2 février
Prix :
prix libre
Catégories d’Évènement:
, , , , , , , , ,

Lieu

Théâtre de l’Elysée
14 rue Basse Combalot
LYON, 69007